Atelier quartiers où il fait bon vivre

L’urbanisation et le changement climatique pèsent de plus en plus lourd sur notre qualité de vie et entraînent une modification des besoins en matière d’habitat, de travail et de loisirs, en particulier dans les espaces urbains.

L’atelier «Quartiers où il fait bon vivre» s’attelle ainsi à la question de l’aménagement des quartiers à l’avenir afin d’assurer une qualité de vie élevée.

Un premier workshop consacré à ce sujet a eu lieu fin novembre 2023 à Hambourg. Deux autres suivront les 17 et 18 janvier 2024 dans le cadre du Swissbau Lab du salon Swissbau. En collaboration avec des urbanistes, des architectes, des représentants et représentantes de communes et d’autres personnes intéressées, les participants et participantes ont cherché, sous la direction des animateurs Fynn Rösch et Cornelius Voss, des réponses aux questions sur ce qui distingue un quartier où il fait bon vivre et sur les processus de planification permettant d’atteindre cet objectif.

Quand fait-il bon vivre dans un quartier?

Le défi de la création de quartiers où il fait bon vivre semble paradoxal à première vue. En effet, l’urbanisme moderne connaît les éléments décisifs: des logements décents, des voies de circulation efficaces, des espaces verts et des endroits publics qui favorisent le vivre ensemble. L’éducation, la culture et les institutions sociales jouent également un rôle essentiel, dans la mesure où elles renforcent le sentiment de communauté et favorisent la diversité. L’architecture doit être fonctionnelle, durable et conçue en s’appuyant sur une réflexion sociale pour créer des quartiers où il fait vraiment bon vivre.

Pourtant, il n’y a guère de quartiers qui répondent à cette exigence. Qu’est-ce qui les en empêche? L’atelier poursuit la thèse selon laquelle il manque une perspective globale: les différents acteurs et corps de métier impliqués dans le processus de création d’un quartier connaissent très bien leurs propres besoins, mais ne comprennent pas encore suffisamment leurs impacts sur d’autres exigences. C’est ici qu’intervient l’atelier «Quartiers où il fait bon vivre».

L’élément décisif est le suivant: l’implication des personnes. Seul un dialogue actif permet d’exprimer ses besoins et de contribuer au développement de son propre espace de vie.

«Notre mission consiste à développer des concepts qui nous permettent de concilier les intérêts et de créer des logements en collaboration avec les politiques et les autorités communales.»
Fynn Rösch, chef d’équipe Planification de la construction en bois et des structures porteuses chez Assmann Beraten + Planen et Cornelius Voss, ingénieur diplômé en architecture, partenaire Common Agency et membre du comité Neues Amt Altona

Approche globale

Les solutions permettant de rendre les quartiers plus agréables à vivre ne pourront être trouvées qu’ensemble et en donnant aux parties intéressées une perspective globale. C’est pourquoi, dans le cadre de l’atelier qui rassemble différentes parties prenantes, des questions fondamentales telles que «Quelles sont les contraintes imposées aux responsables municipaux? Quels sont les frais généraux déjà pris en compte? Et quels sont les prix des terrains nécessaires?» sont discutées. L’objectif consiste à élaborer une approche intégrative des différentes exigences. Celle-ci sera validée dans le cadre d’un projet-type à Hambourg afin d’identifier les obstacles, d’en tirer des enseignements et d’approcher d’autres villes avec des idées de solutions créées sur cette base, dans l’espoir de susciter un débat continu.

 

Carte numérique interactive d'un quartier idéal

D’importants enseignements ont été tirés et différentes perspectives ont été recueillies dans le cadre des workshops réalisés. Ceux-ci permettent désormais d’identifier des conflits d’objectifs concrets pour la conception de quartiers où il fait bon vivre, afin de permettre aux acteurs responsables de transformer l’espace urbain et de concilier les aspects sociaux, écologiques et économiques.

Les résultats des workshops sont maintenant regroupés et une carte numérique interactive d'un quartier idéal est développée sur cette base. Cette carte montre tous les éléments d'un quartier qui «fonctionne bien» et où il fait bon vivre. Elle sert d'instrument de planification et de base d'information à toutes les instances concernées par la planification de quartier.

[Translate to FR (CH):]

Les hôtes de l'atelier

Fynn Rösch

En tant que chef d'équipe de la planification de la construction en bois et de la structure porteuse chez Assmann Beraten und Planen, Fynn Rösch développe des concepts de durabilité, des structures porteuses durables et des écobilans. En tant que chef de projet global pour des projets de planification générale, il associe son expertise en matière de planification de bâtiments à sa volonté d'accompagner les clients sur la voie d'une action plus durable. Fynn Rösch est en train de terminer son master d'ingénieur civil (M.Sc.) aux universités de Lübeck et de Wismar.

 

junger Mann in blauem Hemd erklärt mit Händen

Cornelius Voss

Cornelius Voss a étudié l'architecture à l'université des arts de Berlin et est membre de l'ordre des architectes de Hambourg. Pendant et après ses études, il a acquis une expérience professionnelle auprès de bureaux d'architectes et de développeurs de projets de premier plan.

Il est cofondateur d'OGATA, une entreprise dont l'objectif est de résoudre des situations et des problèmes quotidiens de manière intelligente et esthétique. OGATA a donné naissance à JohnJohn, un sac de transport innovant qui peut également être porté comme sac à dos. Le JohnJohn a été récompensé par divers prix de design et a été utilisé à ce jour des millions de fois dans le commerce alimentaire de détail européen.

En 2019, Cornelius Voss a remporté, en tant que co-initiateur du Neues Amt Altona, l'appel d'offres de la FHH pour la vente de l'ancien bureau des impôts d'Altona avec le concept d'un espace de co-working organisé en coopérative.

Depuis 2020, Cornelius Voss est membre du conseil d'administration de Neues Amt Altona eG, responsable du développement global du projet, et cofondateur et partenaire de COMMON AGENCY. COMMON AGENCY explore de nouvelles manières de produire de l'espace afin d'obtenir un plus grand pouvoir d'action architectural. Pour ce faire, COMA prend l'initiative et la responsabilité entrepreneuriale dans le développement, la conception et la réalisation d'objets, de bâtiments et de lieux. L'objectif de COMA est de concevoir et de réaliser des projets à partir d'une compréhension globale des défis écologiques, sociaux et esthétiques de notre époque.

[Translate to FR (CH):] Mann mit Bart