«C’est comme si on roulait en Tesla»

IKEA prend le taureau par les cornes: à partir de 2025, le magasin d’ameublement souhaite livrer toutes les commandes en Suisse avec des véhicules électriques et donc, autant que possible, sans émissions. Pour que cela fonctionne, il est indispensable de disposer d’une solution de mobilité intelligente.

Les Billy et les Benno sont plébiscités dans le monde entier. Les Pax et les Bestå aussi. Cela entraîne de nombreuses commandes. C’est vraiment réjouissant pour IKEA, sauf que jusqu’à présent, la livraison de meubles avait également une empreinte carbone considérable. Mais cela va changer: l’entreprise passe aux véhicules électriques pour l’ensemble de sa flotte et souhaite livrer en Suisse à 100% sans émissions à partir de 2025. «Pour atteindre cet objectif, nous travaillons en étroite collaboration avec tous nos partenaires de transport. Nous souhaitons contribuer ensemble à créer une industrie des transports plus durable», déclare Offir Possu Estay, Communication Business Partner chez IKEA. Il est également important de donner le bon exemple et de montrer aux autres détaillants ce qui est possible.

Actuellement, 52 véhicules électriques circulent pour IKEA sur les routes suisses. «Mais il devrait y en avoir plus de 100 d’ici la fin de l’année», déclare Offir Possu Estay. Toutefois, ce n’est pas le nombre de véhicules qui est déterminant, mais l’efficacité de la planification d’itinéraire – avec suffisamment de stations de recharge et une autonomie appropriée des véhicules. «Une infrastructure de recharge qui fonctionne bien et couvre l’ensemble du territoire est tout aussi importante que la flotte de véhicules en elle-même.» Malheureusement, il n’y a pas assez de stations de recharge publiques adaptées au secteur des transports en Suisse. «Cela perturbe nos chauffeurs. Lorsqu’une station de recharge est occupée ou hors service, ils doivent chercher des alternatives, ce qui leur fait perdre un temps précieux sur leur trajet.»

 

Recharge rapide chez IKEA

IKEA est justement un endroit où l’on peut toujours recharger son véhicule sans souci. «Nous avons désormais des stations de recharge rapide dans presque toutes les filiales IKEA», explique Offir Possu Estay. Ces stations de recharge fonctionnant à 100% avec de l’électricité renouvelable ont été planifiées et réalisées par BKW, qui propose une solution d’électromobilité complète aux clients commerciaux: BKW Smart Mobility. L’exploitation et l’entretien sont également assurés par le fournisseur de prestations énergétiques et de services d’infrastructure. Le paquet complet permet aux entreprises qui misent sur l’électromobilité d’avoir le moins de frais possible.

 

Des solutions globales pour votre mobilité électrique

Des solutions globales pour votre mobilité électrique

Vous prévoyez d'électrifier votre flotte et vous avez besoin d'une infrastructure de recharge optimale pour vos besoins? BKW vous soutient dans cette démarche!

Dans ce contexte, il est important de limiter les obstacles. «L’électromobilité est un élément clé de la transition énergétique», déclare Alexandra Meuli de BKW. «Lorsque les entreprises utilisent des véhicules électriques pour livrer leurs clients, elles contribuent de manière significative à réduire les émissions de CO2 en Suisse.»

 

«C’est comme si on roulait en Tesla.»
Fabijan Nikollbibaj, Sieber Transport AG

Un changement bien accueilli

Sieber Transport AG est l’une des entreprises qui participe à l’électrification d’IKEA. Elle livre des meubles à la clientèle et est enthousiasmée par ce changement. «Tous le personnel est heureux que les véhicules diesel soient progressivement remplacés par des véhicules électriques», déclare Valon Istogu, responsable de la planification. Dix véhicules électriques circulent déjà depuis le site de Dietlikon (ZH). Entre 30 et 40 véhicules électriques sont actuellement utilisés dans toute la Suisse.

 

L’électrification ne pose aucun problème. Dans la phase de démarrage, la planification est certes devenue un peu plus complexe, raconte Valon Istogu. Pour les conductrices et les conducteurs, tout s’est toutefois bien passé. «Aujourd’hui, tout le monde est très avancé dans le domaine du numérique. Nous avons organisé une formation et installé l’application de recharge sur les téléphones portables. Celle-ci permet de réserver une station de recharge en déplacement, de l’activer sur place et de payer à la fin. Cela a bien fonctionné dès le départ et tout le monde a immédiatement pris la route de manière autonome.» Aucune panne n’a encore été enregistrée. «Personne n’a dû être remorqué parce que la recharge n’a pas fonctionné quelque part», raconte Valon Istogu en riant.

C’est même le contraire qui se produit: les chauffeurs auraient même découvert des choses que lui-même ne connaissait pas encore. «Par exemple, comment passer du service estival au service hivernal. En programmant les batteries en conséquence, nous avons eu une bien meilleure autonomie par temps froid.»

Fabijan Nikollbibaj, qui conduit l’un des camions électriques de Sieber Transport AG, n’en dit lui aussi que du bien. «C’est comme si on roulait en Tesla», raconte-t-il. En été, il peut parcourir environ 180 à 200 kilomètres avec une seule charge, et entre 140 et 150 kilomètres en hiver. Comme ses collègues, il recharge en cours de route, si nécessaire, de préférence pendant la pause de midi. «En 40 minutes, on atteint 80 à 90% au chargeur rapide.»

Pour lui, c’est l’aspect durable de ces nouveaux véhicules qui est important. «La protection de l’environnement me tient à cœur.» IKEA est du même avis. «Nous sommes convaincus qu’il est également bon, d’un point de vue entrepreneurial, que notre activité profite aussi à l’environnement et aux personnes.»

En collaboration avec Ringier.

Des solutions globales pour votre mobilité électrique

Des solutions globales pour votre mobilité électrique

Notre équipe d’experts vous explique comment électrifier votre flotte et trouver l’infrastructure de recharge adaptée, y compris le système de facturation.